Nombreux sont les laïcs qui essaient de témoigner par leurs actes et par leurs paroles de la vérité qui les habite. Toutefois, dans une société de plus en plus sécularisée, parfois hostile au message chrétien, ils se trouvent en difficulté pour expliquer ce qu’ils pensent juste, ce en quoi ils croient et ce qui les anime. Ils ont besoin de se former pour comprendre la  profondeur, la grandeur de l’homme et la beauté de la société dans laquelle l'homme est appelé à s’épanouir.

 

Bien souvent, ils  manquent aussi d’outils qui leur permettraient de transmettre ce qu’ils ont reçus. C’est pourquoi des laïcs de divers horizons se sont rassemblés pour demander aux dominicains dont la vocation est de « transmettre la Vérité contemplée », de mettre en place à Toulouse une formation à l’anthropologie chrétienne et à la doctrine sociale de l’Eglise. Cette formation a été élaborée en commun avec ICTHUS. Nous inaugurons cette année, notre 5e saison.

 

       

Il s'agit d'une formation complète en anthropologie et à la doctrine sociale de l'Eglise: celle du bonheur et du don - inséparable de la vie en société - puisque la foi comme la raison proclament que  “l’homme, seule créature sur terre que Dieu ait voulue pour elle-même, ne peut pleinement se trouver que par le don sincère de lui-même » (Gaudium et spes, 24). Cette anthropologie sera abordée selon plusieurs points de vue : 

 

  • Philosophique : Comme le dit bien le cardinal Joseph Ratzinger en expliquant la pensée de Jean-Paul II :  «  […] Lorsque les fondements philosophiques ne sont pas éclaircis, la théologie en vient à perdre le sol sous ses pieds. Parce qu’alors, on ne sait plus jusqu’à quel point l’homme connaît véritablement la réalité et quelles sont les bases à partir desquelles il peut penser et parler ».

 

  • Théologique : Comme saint Jean-Paul II l’affirme dans Fides et ratio « la foi et la raison sont comme les deux ailes qui permettent à l’esprit humain de s’élever vers la contemplation de la vérité ».  

 

  • Spirituel : La prière est indissociable de cette formation et la session débute par une messe de rentrée. Il est important de placer ces rencontres sous le regard de Dieu.

 

  • Fraternel : Chaque soirée se terminera par un moment convivial autour d'un buffet dinatoire afin de tisser des liens entre tous. Le but est de se connaitre pour mieux travailler ensemble et  pouvoir aller aux "périphéries" si chères à notre Pape François.

Voir session 2019/2020

 

Un partenariat est mis en place avec la Faculté de Philosophie de l’Institut Catholique de Toulouse en vu d'un certificat d'anthropologie : Voir

 

"Si nous voulons suivre le Christ de près, nous ne pouvons pas chercher une vie facile et tranquille. Elle sera engagée, mais pleine de joie." 
"Un chrétien qui n'évangélise pas est un chrétien retraité"
" La joie est un don du Seigneur. Ne soyez pas de ces chrétiens mélancoliques qui ont davantage le visage de piments au vinaigre que ces personnes qui sont joyeuses et ont une belle vie"
 
Pape François

Cécile Bruyère, La vie spirituelle et l'oraison

                                  1845-1909